Photo de Lionel LAFON

Découvrez l’interview de Lionel LAFON, publiée dans Décideurs Magazine, présentant le cabinet et les différentes mesures mises en place ces derniers mois.

 

Pouvez-vous nous présenter votre parcours et les deux cabinets que vous dirigez ?

Lionel Lafon. Après mes études et une première expérience en qualité de conseiller financier, j’ai rejoint en 1995 une filiale du Crédit Mutuel de Bretagne spécialisée dans le courtage de produits financiers ayant une implantation nationale : Espace Patrimoine. Approche patrimoniale globale, liberté de conseil tout en étant salarié avec un corpus réglementaire allégé : le rêve ! À cette époque, les souscriptions nécessitaient uniquement un bulletin d’adhésion et un chèque ! J’ai pu rencontrer, lors de séminaires et réunions, les pionniers et bâtisseurs du conseil en gestion de patrimoine.

Un changement de direction générale et ma volonté de conserver mon libre-arbitre m’ont incité à créer Massalia Finance au tout début de l’année 2000. Quoi de mieux que de démarrer avec une crise financière ! La bonne gestion de crise s’acquiert par l’expérience.

En vingt ans, le cabinet marseillais s’est développé de manière satisfaisante, aussi bien grâce aux collaborateurs actuels qu’à ceux avec lesquels j’ai partagé quelques belles années. Originaire de Bordeaux, j’ai eu l’opportunité d’y acquérir récemment le cabinet Finance Invest, auprès de Francis Eyquard avec lequel je partage de nombreuses valeurs.

Les deux structures, bien que distinctes juridiquement, collaborent régulièrement. Nous sommes 7 dont 4 conseillers qui accompagnent 850 familles (150 M€ d’actifs conseillés). Du fait de leur ancienneté, il s’agit de deux cabinets « traditionnels » qui ont choisi d’utiliser au mieux les outils modernes. Point commun aux deux cabinets : l’intérêt du client prévaut, les conseillers sont libres dans leurs préconisations. L’interprofessionnalité est encouragée avec un club-experts que nous animons.

 

Pour lire la suite de cet article, cliquez ici.